Vous êtes ici: Accueil » Actualité » Allemagne / Casamance: Résolution de la rencontre de Francfort entre le MFDC et la Diaspora Casamançaise.

Allemagne / Casamance: Résolution de la rencontre de Francfort entre le MFDC et la Diaspora Casamançaise.

Allemagne / Casamance: Résolution de la rencontre de Francfort entre le MFDC et la Diaspora Casamançaise.

La rencontre à Francfort en Allemagne du samedi 01 octobre 2016 entre la composante extérieure du Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC ) et la diaspora casamançaise s’est terminée tard le soir du samedi 01 octobre 2016 vers 21 heures.

Parmi les nombreux invités figurent Ousmane Tamba (Suisse), Docteur Ahmed Apakena Diémé (Allemagne), Lamine Diémé (Allemagne), Aly Bayo (Allemagne), Aladji Sow (Etats-Unis), Assane Badji (Canada) et Omar Soumaré (Etats-Unis).

A l’issue des travaux, une résolution de 44 points a été rédigée, adoptée et signée par Ousmane Tamba, Aladji Sow et Lamine Diémé.

Le Journal du Pays vous livre l’intégralité du document :

Résolution de la rencontre de Francfort entre le MFDC et la Diaspora Casamançaise

  1. Lors de leur rencontre d’aujourd’hui à Francfort en Allemagne, le Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC), la Diaspora Casamançaise en Amérique pilotée par l’Association des Ressortissants Casamançais en Amérique (ARESCA) en compagnie de leur homologue de CasaEspoir au Canada, et de la Diaspora Casamançaise d’Europe, ont réaffirmé le partenariat solide et bénéfique pour des négociations avec le gouvernement du Sénégal et un retour de la paix en Casamance. Dans ce cadre, les délégués ont adopté la déclaration suivante :

De la rencontre de Francfort entre le MFDC et la Diaspora :

  1. Les parties ont rappelé les liens de parentés et ont insisté sur les valeurs partagées entre sœurs et frères de la Casamance, la confiance mutuelle, les intérêts communs, comme reflétés dans tous les domaines de partenariat.

  1. Les parties ont souligné que cette importante rencontre est l’occasion de tracer une nouvelle et ambitieuse feuille de route pour le partenariat ; elles se sont engagées à faire progresser les priorités des populations casamançaises. Les parties sont confiantes qu’une paix définitive et durable en Casamance serait bénéfique pour une Afrique de l’Ouest sécurisée, stable et prospère.

  1. Elles ont convenu d’œuvrer conjointement en vue de l’adoption d’un agenda inclusif, intégrant pleinement de larges concertations inter-MFDC, la rencontre Inter-Casamançaise définissant les objectifs globaux de la Casamance avant des négociations avec le gouvernement du Sénégal.

De la reconnaissance et de l’hommage aux martyrs :

  1. Les parties rendent un vibrant hommage à toutes les personnes qui ont sacrifié leur vie pour la Casamance depuis l’époque coloniale à nos jours. Paix à leur âme !

Du soutien aux combattants Attika du MFDC :

  1. Le MFDC réaffirme son soutien indéfectible à tous les combattants Attika, fer de lance de la résistance, salue la bravoure, la ténacité et l’intelligence qu’ils ont fait preuve pendant 34 années de combat et lance un appel pour continuer l’effort d’unité et de protection des populations.

  2. Les parties expriment leur satisfaction quant à la réunification des combattants.

Du soutien aux efforts de réconciliation politique au niveau du MFDC :

  1. Les parties se sont déjà engagées à unir leurs efforts pour faciliter, par un dialogue intense, l’unité politique du MFDC à l’instar des combattants. Un calendrier est établi à ce sujet.

Du soutien aux efforts de paix:

  1. Le MFDC a salué le leadership de la diaspora nord-américaine (ARESCA et CasaEspoir) et les actions constantes dans la recherche active des voies et moyens pour le retour de la paix, la consolidation de la démocratie, la promotion du progrès économique et du développement humain, durant ces trois dernières années.

  1. Le MFDC et la Diaspora ont réaffirmé leur engagement à travailler ensemble pour réaliser les objectifs prometteurs de négociation entre l’Etat du Sénégal et le MFDC.

  1. « Sans paix en Casamance, pas de paix en Gambie et en Guinée Bissau ». Le MFDC a appelé au renforcement des relations de coopération avec ces pays « garants » dans cette recherche de paix.

Des Droits de l’Homme et des libertés fondamentales :

  1. Relevant leur préoccupation partagée concernant les migrants, les réfugiés et les questions relatives à la libre circulation des personnes et des biens en Casamance, les parties ont réaffirmé leur attachement au système des Droits de l’Homme des Nations Unis et son rôle important dans la protection et la promotion des Droits de l’Homme et des libertés fondamentales. Elles se sont engagées à approfondir le dialogue sous régional sur les Droits humains, qui a été un mécanisme productif et utile pour l’échange entre différents pays frontaliers où vivent plusieurs milliers de nos compatriotes.

  1. Les parties demandent le démantèlement des checkpoints militaires et la cessation immédiate de toute intimidation dans les villages et les villes de Casamance en signe de volonté affichée de paix du gouvernement du Sénégal et permettre ainsi la libre circulation des personnes et des biens.

  1. La Diaspora demande au MFDC et au gouvernement du Sénégal de mettre fin à toutes activités pouvant raviver le conflit armé.

De la coopération économique et sécuritaire:

  1. Les parties ont noté la conclusion avec succès, en 2015 de la route du Sud du Millenium Challenge mais aussi de la construction des routes secondaires de production et leur impact positif.

  1. Concernant le déminage, le MFDC a réitéré sa logique de traiter ce sujet que dans le cadre des négociations avec le gouvernement sénégalais.

  1. Préoccupées par la destruction massive de la forêt et de l’exploitation sauvage de la faune et de la flore, soucieuses de l’avenir des jeunes et des nouvelles générations, les parties réaffirment leur engagement pour la protection des ressources naturelles de la Casamance et saluent la récente décision du gouvernement gambien d’interdire le trafic du bois casamançais sur son territoire.

  1. Le MFDC en soutien et conformément à la volonté des populations locales de Niafrang et de Kabadjo, s’oppose fermement à l’exploitation du zircon.

  1. Le MFDC, pour l’intérêt des populations casamançaises exige son droit de regard dans l’exploitation de l’or à Sabodola, des ressources halieutiques et du projet d’exploitation du pétrole Off-Shore sur sa bordure Atlantique.

  1. Les parties déplorent la panne de différents bateaux et s’associent aux bonnes volontés pour entreprendre directement des négociations avec la Gambie sur la situation de la traversée du fleuve de ce pays frère.

  1. Les parties exigent aux ONGs qui opèrent en Casamance et ceci dans le respect des populations, la transparence dans leur mandat de travail et leur financement.

  1. Les parties saluent les activités de la société civile et les invitent à joindre la dynamique des filles et des fils de la Casamance afin de coordonner leurs efforts pour une Casamance de paix et de liberté.

  1. Le MFDC a félicité les différentes Diasporas pour l’aide qu’elles apportent de manière volontaire et régulière aux populations de la Casamance en matière de santé, d’agriculture, d’éducation et de sport.

De la coopération éducative, culturelle et religieuse:

  1. Partageant la même culture qui est facteur d’identité, de vecteur de lien social et qui représente un poids économique et diplomatique non négligeable, Le MFDC et la Diaspora ont réaffirmé leur volonté de ménager aucun effort quant à la préservation de la richesse de la diversité culturelle, religieuse et éducative socle de stabilité en Casamance.

  1. Elles ont exprimé leur satisfaction pour la tenue de différentes manifestations culturelles et artistiques à forte visibilité dont certaines ont atteint un seuil de participation jamais égalé comme les festivités d’initiation du Bukut, le Sindeola Festival, les 72 heures du Kekendo, les 72 heures de Balla Gaye II, le Casa Day de l’ARESCA, de la Célébration de la Casamance de CasaEspoir et de la manifestation de Bayo Sora à Tübingen.

  1. Les parties saluent et encouragent l’initiative de rencontre avec les populations dans le cadre de recherche commune de solutions pour la cérémonie du Bukut dans le Bayotte.

  1. Pour l’anniversaire du décès d’Abbé Augustin Diamacoune Senghor, le MFDC réitère sa demande aux autorités de l’Eglise de Casamance de faciliter la visite à Brin en janvier 2017, dans le plus grand respect du défunt et de l’Eglise.

De la jeunesse casamançaise:

  1. Le MFDC et la Diaspora Casamançaise d’Amérique et d’Europe ont reconnu l’importance de la jeunesse et des Etudiants en tant que levier dans la recherche de paix ainsi que les avantages pour le maintien d’un climat de confiance en Casamance.

  1. Considérant le taux de chômage très élevé des jeunes, de l’exode parfois périlleux dans les faubourgs de Dakar ou à l’étranger, persuadés que la jeunesse constitue l’avenir du peuple, le MFDC et la diaspora en partenariat avec différents instituts universitaires et technologiques à travers le monde, chercheront les possibilités de formation à l’étranger ou en Casamance pour les étudiants casamançais afin de faciliter leur insertion dans le marché du travail.

  1. En matière de recherche sur le conflit en Casamance et d’échanges académiques, elles ont salué la visite des étudiants de l’Université Johns Hopkins des Etats-Unis.

  1. Les parties mettront ensemble leurs efforts pour inviter les jeunes talents casamançais à venir à l’étranger notamment les journalistes, les artistes, les entrepreneurs et les étudiants afin d’acquérir de nouvelles expériences mais aussi à renforcer et à diversifier les programmes d’échange qui incluent les domaines éducatifs et culturels.

  1. Elles ont souligné leur volonté de fédérer les associations casamançaises de la diaspora, de soutenir la promotion des artistes casamançais vivant à l’étranger et de multiplier les échanges et les invitations lors des rencontres et des festivités annuelles dans chaque pays.

  1. Le MFDC et la Diaspora exploiteront les solutions adéquates et les moyens nécessaires visant à l’échange virtuel dans les réseaux sociaux en connectant des jeunes de différents groupes d’âge de la Casamance avec le monde extérieur ouvrant ainsi de nouvelles perspectives.

De la protection des femmes :

  1. Premières victimes de la crise en Casamance avec les lots de tortures, d’emprisonnement et de viols, mais aussi du mauvais traitement en tant que femmes ménagères surtout à Dakar, le MFDC et la Diaspora militent pour la reconnaissance des droits de la Femme, et l’insertion intégrale de la femme sans discrimination dans tous les domaines de la société.

  1. Le MFDC tient à travailler avec des partenaires, des entités étatiques, des bailleurs de fonds, ainsi que des associations de femmes, avec l’appui des Nations Unies pour adopter des dispositifs spéciaux de prévention des violences faites aux enfants et aux femmes, aux violences sexuelles en particulier.

De la question de l’indépendance de la Casamance:

  1. Le MFDC s’est engagé à continuer à soutenir les efforts pour trouver une solution pacifique, durable et mutuellement acceptable à la question de l’indépendance de la Casamance conformément à sa lutte et à sa politique constante durant plusieurs décennies.

  1. Le MFDC a clairement indiqué que le plan de développement sans des négociations directes présenté par le Sénégal pour la Casamance n’est ni sérieux, ni réaliste et pas crédible.

                 Il représente une approche potentiellement dangereuse et pourrait compromettre les aspirations des populations casamançaises à gérer leurs propres affaires dans la paix et la dignité.

  1. Les parties soutiennent d’éventuelles négociations directes entre le MFDC et le gouvernement du Sénégal sous l’égide d’un pays garant ou d’une institution internationale (Nations Unies, l’Union africaine, l’Union Européenne) et exhortent les parties en conflit à œuvrer pour une solution politique à la crise.

De la coopération en matière de sécurité régionale et de lutte contre le terrorisme:

  1. Ayant pris conscience de la situation particulièrement préoccupante de la sécurité au Mali, en Libye, au Nigéria, au Tchad, au Niger et au Cameroun, mais aussi la mainmise du djihadisme et de l’Etat Islamique en Afrique de l’Ouest, les parties ont réaffirmé leur vigilance pour la prévention dans les domaines de la prolifération des armes et de la lutte contre le terrorisme.

  1. Des recommandations particulières dans ce sens ont été émises aux combattants du MFDC pour faire face à la menace de l’extrémisme violent dans la région.

  1. Le MFDC et la Diaspora soutiennent que la Casamance est un havre de paix où toutes les religions vivent en parfaite harmonie.

  1. Le MFDC entend renforcer sa coopération en matière d’information et de sécurité le long de ses frontières avec la Gambie, la Guinée Bissau, la Guinée et le Mali.

De la justice et de la sécurité sociale :

  1. Le MFDC continue son soutien aux familles des victimes de la crise en Casamance et du bateau le Joola, et réaffirme son engagement en faveur de la poursuite en justice au niveau international de tous les crimes perpétrés en Casamance.

Conclusion:

  1. Les parties ont souligné l’importance de la mise en œuvre des conclusions de Francfort en Allemagne et ont souhaité de nouvelles rencontres à moyen terme.

Fait à Francfort le 01 Octobre 2016

Pour le MFDC: Ousmane Tamba

Pour la Diaspora d’Amérique: Aladji Sow

Pour la Diaspora d’Europe: Lamine Diémé

ARDiallo

Commentaires (18)

  • SinkurBadin

    DIARAMA, DIARAMA,DIARAMA, DIARAMA
    QUE DIEU BENISSE LES FILLES ET FILS DIGNES DE LA CASAMANCE
    QUE DIEU LES PROTEGE
    MERCI SEIGNEUR ETERNEL

  • Bantankouro

    La CASAMANCE a failli basculer dans l’abime à cause du système de gestion économique imposée par les administrateurs sénégalais qui a fait trop de mécontents et de malheureux. Le système sécuritaire demeure répressif et n’offrait pas d’alternative. Tous ceux qui sont dans la politique et la gestion économique ainsi que les élites intellectuelles en tout cas la plupart d’entre eux ont une part de responsabilité dans la tragédie Casamançaise récemment vécue. Avant tout le système sénégalais ou pro-sénégalais s’est attelé à assurer sa survie puis sa pérennité. Personne ne peut se vanter d’avoir sauvé la Casamance. Le vrai héro c’est le peuple surtout les ruraux comme dans le passé ils se sont battus par l’Amour de la patrie c’est-à-dire de la CASAMANCE. Ces gens sont enracines sur leur terre. Ils sont vaillants et courageux. Ils ne vivent pas dans les salons feutrés. Ils aiment leur terre ceux sont eux la colonne vertébrale de la CASAMANCE. Je rends hommage à tous nos ruraux et nomades ainsi que tous ceux qui ont combattus et continuent de se battre avec leur plumes leurs voix, leur argent et leur bras. Ceux qui favorisent la mainmise du Sénégal en CASAMANCE en mettant de côté la diversité et l’union ne servent nullement la raison d’être Casamançaise. Vive la paix dans la séparation avec le Sénégal, l’union, la modestie, le travail et la liberté.

  • attika1982

    Le Mfdc a toujours entretenu des relations constructives et positives avec tous les pays limitrophes et à la faveur de ses engagements. Nous n’avons aucune raison de croire que la position officielle des socialistes et démocrates dans le monde est de soutenir et normaliser l’occupation sénégalaise de la Casamance, ou de contredire les décisions des populations casamançaises de réclamer leur séparation et leur indépendance. Déjà la carte géographique du Sénégal qui montre clairement la Casamance comme une partie contiguë au Sénégal est trompeuse et en contradiction directe avec les jugements juridiques des trois protectorats signés entre la France et la Casamance. Présenter la carte, est potentiellement dangereuse, ce qui constitue une désinformation publique et malsaine et démontre une entrave aux respects des droits fondamentaux des Casamançais. Les personnes qui ne connaissent pas le conflit en Casamance seraient induites en erreur. Mais en voyant la Gambie dans cette carte on comprend vite que la Casamance n’est pas une partie de la Casamance. Par conséquent, tous les accords que le Sénégal a signés sur l’exploitation des produits agricoles, miniers, du pétrole du bois et de la pêche ne doivent en aucun cas s’appliquer pas en Casamance. Je suis très ravi du document de Francfort qui constitue pour moi un breakingpoint (point d’arrêt) ou la mort du Sénégal en Casamance. Vive Attika, Vive le Mfdc, Vive la Casamance

  • Mofame

    c’est une excellente nouvelle, c’est une 1ere victoire contre les colons impuissants et déconnectés de la réalité. vive la casamance

  • Bapoulo

    Ce document que j’ai lu et relu prouve que la Casamance a des enfants responsables, crédibles et fiables. Rien à voir avec les Casamanquais dont l’arrogance doublée d’une incompétence sont unanimement rejetées en Casamance et dans la diaspora.
    Ces Casamanquais ont toujours voulu jouer à la grenouille qui veut devenir un boeuf et finalement le monde entier se rende à l’évidence qu’ils sont impuissants à régler quoi que ce soit.

    Le Sénégal qui a voulu isoler la Casamance se retrouve isolé, très sèchement. La diplomatie casamançaise vient de montrer son efficacité, son pragmatisme sa vision politique globale et son action locale et ceci sans faire trop de bruit. Bravo. Je suis convaincu, qu’avec la Diaspora la Casamance émergera.

  • Zeus

    Je dois avouer que je suis vraiment en retard ! Ces réactions me font rebondir de ma chaise pour vous dire merci de vos commentaires qui m’ouvrent les yeux ! Je pense qu’il faut passer à la vitesse supérieure après Francfort et de convoquer à Paris en France toute la diaspora casamançaise en Europe, Afrique et Amérique pour faire une marche jusqu’à l’Assemblée Nationale Française et réclamer justice, réparation et indépendance de la Casamance. Le mois de décembre 2016 serait idéal pour telle marche. Qui se joint à l’idée ?
    Vive la Casamance libre et indépendante

    • Koumpo Boudodi

      Bonne idée Zeus, je suis partant. Pour moi la mobilisation commence aujourd’hui

  • Uliwo

    Au-dessus de tout soupçon, les retrouvailles de Francfort représentent la morale casamançaise incarnée. Cette posture est le fruit d’une résistance au formatage idéologique accompli par le pouvoir sénégalais à une partie des Casamançais parfois d’imminents intellectuels.
    Nous le savons, tous les malheurs de la Casamance depuis1960 sont l’œuvre de la main étrangère : de l’éclosion et de l’expansion du woloff, du mouridisme, à la menace du terrorisme jihadiste, de la faillite économique, de l’expatriation massive, de la fuite des cerveaux, de l’échec de l’école, des rimes et des viols ou autres tragédies comme la déforestation, le pouvoir sénégalais constitue l’instigateur principal de nos désastres.
    Le Casamançais, à chaque fois qu’il lutte et se révolte, il est pourvu de toute conscience politique, d’intelligence collective. L’impact de Francfort dépasse les frontières et je souhaite que la Casamance en profite pleinement. Invicta FELIX

  • Ekonkon

    Francfort est une chance inouï d’aboutir à un début de sortie de tunnels pour les lambda casamançais. Il faut que ça s’amplifie et que ça se généralise par une rencontre de tous les casamançais. Et que les plus honnêtes et le plus proches du peuple gagnent en portant le flambeau

    • Essamaye Bignona

      Pour moi, le communiqué de Francfort annonce la fin d’un règne en Casamance d’une bande de voyous qui ne pensent qu’à leur poche et à leur carrière politique.

      • G.Boissy

        Absolument !!!!!! Essamaye…
        Avec Francfort, c’est tout le chahut de cour de récréation qui est terminé et on repart en classe ce qui augure une bonne perspective pour un dialogue franc entre Nous dans Nous. Merci à vous de la casamance qui avaient initié cette belle rencontre et merci aux bâtisseurs de paix et de liberté.

  • Katakalousse

    LA CASAMANCE N’EST PLUS DANS LA MAIN DES VAMPIRES DE HD,CAUX,ST EDIGIO ETC…MAIS ATTENTION ILS SONT CHASSES PAR LA PORTE, MAIS ILS TENTERONT DE REVENIR PAR LA FENÊTRE !!!!!!VIVE LA CASAMANCE LIBRE ET SEPAREE DU SENEGAL

  • Safi

    Jusqu’à maintenant je me suis retenue de réagir sur ce site que je lis chaque matin. Maintenant je le fais parce que mon sentiment est que les enfants n’ont pas abandonné la CASAMANCE. FRANFURT m’a donné une confiance telle que je veux parler aux organisateurs que je veux joindre la prochaine rencontre avec mes amies femmes de la CASAMANCE. Nous sommes à BORDEAUX prêtes pour notre CASAMANCE.

  • CANADA

    Voila un geste capital qui mérite d’être salué par tous ceux qui aspirent à la paix en Casamance. Un merci aux différents participants et félicitation aux organisateurs et initiateurs de cette rencontre accueillie comme un grand succès par les populations.
    Les résolutions couvrent bien les aspirations du peuple casamançais, qui ne demande rien d’autre que le retour de la paix sur ses terres, réinstaurer la joie de vivre dans le cœur de ses enfants, protéger ses ressources naturelles, retrouver le droit de circuler librement pour enfin prendre en charge ses propres destinés.
    Le peuple longtemps martyrisé et laissé à lui seul, sous le regard complice de certaines grandes puissances, ne peut que saluer une telle initiative d’échange et de dialogue entre les différentes composantes de l’élite casamançaise. De telles rencontres vont forcement encourager et consolider les retrouvailles entre les fils de la Casamance, afin de donner un coup de pouce aux négociations de paix tant souhaitées entre le MFDC et l’État du Sénégal.
    Merci à vous tous qui contribuez aux échanges fructueux entre les filles et fils de notre chère Casamance.
    Vive la Casamance UNIE et LIBRE!!!!

  • Fouladou2

    En réalité, le régime est autiste depuis 1960, car il ne tient pas compte et ne met pas en exécution toutes les mesures de correction des dérives dénoncées par les Casamançais notamment par le mfdc qui je le rappelle est créé en 1947 avant même l’indépendance du Sénégal.
    A lire ce document, il faut reconnaitre la grande envergure politique et même l’expertise de ces bonnes filles et bons fils de la Casamance, et leurs contributions permanentes à la construction d’une Casamance forte, souveraineet respectée. Que Dieu les protège et vienne en aide à ces enfants intègres, patriotes et compétents.
    En tout cas ici à Kolda, les patriotes leurs reconnaissent le rôlle trés utile et indispensable aidant notre pays a progresser dans le bon chemin. L’espoir et le triomphe de la vérité sont complètement plus que jamais devenus une réalité nationale casamançaise.
    Merci William d’avoir honoré Kolda dans cette rencontre de Francfort.

  • Tapha

    Quoi de mieux que ce type de partenariat entre fils de la casamance pour ameliorer l’efficacite du dialogue des collectivites a l’etranger !! c est une logique toute naturelle! Un partenariat ne peut reussir que s il se fait dans la transparence et pour qu il puisse echapper a la flibusterie il y a lieu de mobiliser les methodes du marche !!! par methode du marche nous entendons surtout la creation de societe avec une ouverture totale a tous sans aucune exception. Vive la casamance libre et indépendante

  • Koumpo Boudodi

    c’est une excellente nouvelle que la CASAMANCE est debout et c’est une 1ere victoire contre les colons impuissants sénégalais et déconnectés de la réalité qui disaient que partout où la parole est donnée que les casamançais sont leurs soumis «  Sama Joolabi, Sama Ndiagobi, Sama Peulbi, Sama Socébi…..» maintenant il faut veiller à une prochaine rencontre. J’ y serai si c’est encore en Europe.

  • Tombon

    Entièrement d’accord avec vous mais il faut constater que, si le peuple casamançais tient encore à sa dignité et aux principes de la résistance pacifique, c’est que la Casamance aura toujours des enfants dignes comme vous tous et les initiateurs de cette première. Que Dieu garde et sauve les enfants de la Casamance et leur accorde l’unité et la liberté

Copyright © 2013 Tamba Networks Inc. All rights reserved.

Retour en haut de la page