Vous êtes ici: Accueil » Actualité » Casamance / Allemagne: victoire morale des Casamançais à Francfort

Casamance / Allemagne: victoire morale des Casamançais à Francfort

Casamance / Allemagne: victoire morale des Casamançais à Francfort

La Casamance, en particulier la diaspora et spécialement les dirigeants extérieurs du Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC), ont de quoi s’enorgueillir. La grande rencontre tenue le 1er octobre 2016 à Francfort, la capitale économique et financière de l’Allemagne et de l’Europe, a produit une bonne nouvelle pour les Casamançais, avec la signature d’une résolution qui couvre tout en largeur, les revendications du Pays des Rizières.

La confirmation vient des réactions successives émanant du fond du maquis des combattants Attika, mais aussi des populations civiles et politiques en Casamance.

Les chancelleries occidentales ont salué cette percée diplomatique tout azimut et planifie déjà une nouvelle approche de la question casamançaise.

Le document élaboré à Francfort est surtout aperçu comme une clarté dans la démarche vers une solution de paix après plusieurs années de tergiversations et d’incertitudes sur tous les fronts, et plus encore sur le plan politique. C’est une victoire morale de tous les Casamançais.

On comprend que les Casamançais de la diaspora aient senti le besoin de voir se regrouper les filles et fils de la Casamance et parler directement au MFDC. Aujourd’hui, tous savent que la ligne droite qui commence avec Francfort ne sera de tout repos parce qu’il faut prévoir les agissements de certains nostalgiques de l’argent distribué dans des hôtels et des séminaires.

Pour le MFDC, le mouvement indépendantiste a choisi le 1er octobre pour marquer son retour sur la scène politique longtemps laissée libre. Les remous qu’il traverse depuis quelques semaines restent insignifiants et ne menacent en rien les échéances à venir. Déjà, souligne-t-on des sources proches du dossier, une prochaine rencontre cette fois-ci  à Paris serait dans l’agenda concu à Francfort.

Cette dernière cultive l’espoir qu’elle permettra à tous les Casamançais de se retrouver pour prendre désormais leur Casamance en main. Et le Journal du Pays doit être de ceux-là.

Emile Tendeng

Commentaires (9)

  • Nianthio

    Dans nos traditions on cherche chez les vieillards de la sagesse de l’impartialité et surtout l’honneur. Certains vieillards qui sont au MFDC manquent de tout ça. Ils mentent ils se dérobent ils volent parfois ils manipulent… et surtout ils s’accrochent aux postes au mépris de la jeunesse de la Casamance.
    Quel égoïsme devant leurs enfants et petits-enfants. Quelle honte. Cette génération qui n’arrive pas à passer le flambeau à sa jeunesse est une calamité pour le devenir de la Casamance

  • attika1982

    Le Mfdc a toujours entretenu des relations constructives et positives avec tous les pays limitrophes et à la faveur de ses engagements. Nous n’avons aucune raison de croire que la position officielle des socialistes et démocrates dans le monde est de soutenir et normaliser l’occupation sénégalaise de la Casamance, ou de contredire les décisions des populations casamançaises de réclamer leur séparation et leur indépendance. Déjà la carte géographique du Sénégal qui montre clairement la Casamance comme une partie contiguë au Sénégal est trompeuse et en contradiction directe avec les jugements juridiques des trois protectorats signés entre la France et la Casamance. Présenter la carte, est potentiellement dangereuse, ce qui constitue une désinformation publique et malsaine et démontre une entrave aux respects des droits fondamentaux des Casamançais. Les personnes qui ne connaissent pas le conflit en Casamance seraient induites en erreur. Mais en voyant la Gambie dans cette carte on comprend vite que la Casamance n’est pas une partie de la Casamance. Par conséquent, tous les accords que le Sénégal a signés sur l’exploitation des produits agricoles, miniers, du pétrole du bois et de la pêche ne doivent en aucun cas s’appliquer pas en Casamance. Je suis très ravi du document de Francfort qui constitue pour moi un breakingpoint (point d’arrêt) ou la mort du Sénégal en Casamance. Vive Attika, Vive le Mfdc, Vive la Casamance

  • Balla Moussa

    Le Casexit ou Casamancexit est en marche. Je n’ai jamais vu une telle réaction positive des populations face à un tel document bien élaboré par la diaspora et le mfdc. Aucun document auparavant n’avait mis en lumière les besoins de la Casamance d’une telle manière. C’est un véritable programme qui est sorti de Francfort. Je vous félicite toutes et tous pour votre travail.

  • CANADA

    Merci Alinou pour tes interventions toujours intéressantes. Ça faisait longtemps qu’on ne t’avait pas lu, tout comme SAMBOUNE qui semble éteint par les pluies abondantes en Casamance.
    C’est pour dire que cette résolution de Frankfort a fait onde de choc dans les esprits et les cœurs des casamançais, en Casamance et partout dans le monde. C’est tout simplement merveilleux et salutaire.
    Bonne continuation dans l’unité, la solidarité et la fraternité des filles et fils de la Casamance.

    Ensemble nous vaincrons!!

    Vive la Casamance LIBRE et INDÉPENDANTE!!

  • alinou

    Félicitations aux filles et fils de la CASAMANCE d’avoir consacrés
    Ce jour du 1.10.2016 à Frankfurt am Main pour leurs CASAMANCE et rien que la CASAMANCE.
    Très heureuse pour cette résolution ce geste politique très fort dont avait tant besoin
    La CASAMANCE.
    Il faut continuer le travail , plus de temps à perdre, la souffrance du peuple casamançais doit
    être allégée pour qu’il puisse espérer un futur meilleur dans une liberté totale.

    Vive l’unité et vive la CASAMANCE libre.
    Bravo aux compétents(es) filles et fils de la CASAMANCE pour cette forte résolution.

  • Tapha

    La question de la Casamance ne concerne pas seulement la France et le Sénégal, mais toute la communauté internationale. La participation de celle-ci est incontournable. Les pays amis, comme la Gambie, la Guinée Bissau ont aussi un rôle clé à jouer. La Casamance doit rester ouverte à toute aide étrangère d’où qu’elle vienne. Tous ceux qui pourraient nous aider à contenir le problème de cette guerre en le Sénégal et nos populations sont les bienvenus.

  • Safi

    Le bilan de la rencontre de Francfort est positif mais une rencontre à Paris sera plus symbolique. En tout cas les femmes de Bordeaux seront présentes en masse. Merci au Journal

    • Tombon

      Mes amis de Marseille et de Lyon sont aussi partant, pas nécessairement à Paris mais aussi à Strasbourg aux côtés des députés européens ou à New York près du siège de l’ONU.

  • Koumpo Boudodi

    Il est très important que la Casamance se retrouve à Paris pour faire savoir à la France que malgrè tout son silence la Casamance existe et existera.

Copyright © 2013 Tamba Networks Inc. All rights reserved.

Retour en haut de la page