Vous êtes ici: Accueil » Actualité » Casamance: Le message de la reine Alinesiitowé Diatta

Casamance: Le message de la reine Alinesiitowé Diatta

Casamance: Le message de la reine Alinesiitowé Diatta

La résistance casamançaise a toujours été l’affaire de tous, hommes, femmes et enfants. Le soulèvement du Kasa durant la seconde guerre mondiale s’explique si l’on sait que nous étions alors contraints de nous acquitter de cinq impôts : argent, miel, caoutchouc, riz, bétail, sans oublier les autres corvées et la chasse à la mouche tsé-tsé que nous devions rapporter vivante dans des bouteilles. Le climat psychologique préparait les populations à recevoir le message de la reine Alinsiitowe.
Rappelons qui était notre héroi
̈ne. Alinsiitowe Diatta, de Cabrousse, était domestique à Dakar lorsqu’elle entendit des voix qui lui confiaient la mission de dire à ses frères de résister à toutes les formes d’oppression du colonisateur. Elle tenta en vain de se dérober, mais finit par revenir à Cabrousse et, à obéir à ses voix. Recherchée par les Français, elle se livra pour éviter la destruction de son village, fut déportée à Saint-Louis, puis à Tombouctou.
Le message de la reine Alinsiitowe était religieux, culturel, social, économique et politique :
a)Le message religieux préconisait le maintien du dogme, de la morale, de la liturgie que nous ont légués nos ance
̂tres dans la religion traditionnelle, dite animiste. I1 préconisait également la remise en vigueur de la semaine traditionnelle de six jours et le respect scrupuleux du repos du sixième jour, appelé Huyiuy, ou un Jour royal.Ce rappel contribua au maintien et à l’enrichissement de l’antiphonaire de la liturgie animiste. La reine Alinsiitowe exigea le maintien et le respect scrupuleux de la hiérarchie religieuse traditionnelle.
b) Le message culturel demandait le maintien ou la remise en honneur de toutes les valeurs, de tout l’he
́ritage positif que nous ont légués nos ancêtres : littérature orale (proverbes, fables, chants), arts (sculpture, vannerie, poterie), habillement, nourriture, loisirs, toutes les mœurs, les us et coutumes. Cette fidélité n’excluait pas l’accueil de tout apport posi- tif de l’extérieur.
c) Le message social pro
̂nait l’égalité entre tous les êtres humains, hommes,.femmes, enfants, sans distinction de race, de religion, d’ethnie, d‘âge, de sexe. I1 prêchait l’amour du prochain, l’entraide, la solidarité, la charité. Cela se traduisait par. des repas communautaires lors des sacrifi- ces pour demander la pluie. L‘hospitalité aussi était à l’honneur. Le mes- sage d’Alinsiitowe prônait l’unité dans la diversité, le respect de l’autre dans son altérité:
d) Le message économique pro
̂nait l’abandon progressif de la culture de l’arachide, cause de la destruction des forêts et des bois sacrés et de l’avancée du désert. I1 préconisait le retour aux cultures traditionnelles diversifiées : riz, manioc, patate, haricot, fonio, mil, etc. La reine Alinsii- towe demanda de ménager le riz pour les moments difficiles : ((Jevois venir un temps où le ciel sera fermé et où nous n’aurons plus assez d’eau pour refaire nos réserves comme aux temps anciens. )) Elle proposa la culture du riz hâtif à cause du déficit pluviométrique qui s’accentuerait. Elle déconseilla la culture de l’arachide qui prenait beaucoup de temps aux populations et serait bientôt mal payée.
e) Le message politique mettait la reine Alinsiitowe en conflit direct avec l’administration coloniale franc
̧aise. Alors que la France, coupée de l’Indochine et de Madagascar, réquisitionnait le riz de Casamance pour nourrir les populations de la presqu’île du Cap-Vert et surtout le Point d’Appui de Dakar (qui comptait plus de 35000hommes), Alinsiitowe disait à ses compatriotes d’économiser leur riz pour les temps de la sécheresse qui s’annonçaient. Alors que le colon imposait la culture de l’arachide à coups de cravache et d’emprisonnement, Alinsiitowe quali- fiait l’arachide de nourriture d‘esclaves, cultivée par des esclaves pour des esclaves, et cause de déforestation.
Quoique vaincue, la France n’avait pas l’intention d’abandonner ses colonies. Mais Alinsiitowe annonc
̧ait : ((Je vois venir un temps qui n’est pas lointain, où le Blanc qui nous commande va partir et remettra le pouvoir aux fils du pays qui en disposeront; alors disparaîtront les impôts et les corvées qui nous fatiguent ; alors nous ne saurons que faire de cette arachide qui nous restera entre les mains, parce qu’elle ne se vendra plus.n
Alinsiitowe fut exile
́e le 29 janvier 1943. Depuis, ses compatriotes demandent son retour au pays natal. Cette demande fut présentée à Senghor au cours d’un meeting mémorable : il fit la sourde oreille. A la suite d’une conférence prononcée le 23 août 1980 à la Chambre de commerce de Dakar par l’abbé Augustin Diamacoune Senghor sur le message de la reine .Alinsiitowe, des bonnes volontés obtinrent que la Croix-Rouge internationale s’intéresse à la question. Mais, en août 1981, une délégation de la CRI venue de Genève fut refoulée à son arrivée à Dakar.

Touré Mandinko

Commentaires (7)

  • Tombon

    Les authenticités de l’histoire sont là en exactitude, les falsificateurs escrocs peuvent continuer leur sale besogne.
    INVICTA FELIX

  • Bakinemit

    LA REINE, PAIX A SON AME, ALINE SITOE DIATTA NE REVIENDRA DE SON EXILE APRES LA LIBERATION DE KA CASAMANCE, CELA EST CLAIR CAR LE SENEGAL SAIS TRES BIEN POURQUOI IL S’OPPOSE AU RETOUR DE LA REINE DE SON EXILE, SES RESTES NOUS VOULONS DIRE.
    VIVE LA CASAMANCE LIBRE ET INDEPENDANT POUR PARTICIPER AU DEVELOPEMENT DES NATIONS CAR LE MONDE ENTIER NOUS ATTEND AU GRAND CONCERT DES NATIONS.

  • attika1982

    La Casamance ne sera jamais le Sénégal et on empêchera la sénégalisation du pays d’Aline Sitoé comme elle l’a voulu.
    Avec notre séparation au moins n’aura t’on jamais un tel système politique archaïque et colonialiste. Nous ne sommes pas sénégalais!

  • Nianthio

    JE M’INCLINE FACE A L’HEROINE AFRICAINE. LA CASAMANCE DOIT DEMANDER LE CORPS DE SA REINE POUR UN DEUIL HONORE ET HONORABLE. LE SENEGAL RESTE COMPLICE DANS SA DEPORTATION ET SA MORT. VIVE LA CASAMANCE ET SES HEROS

  • CANADA

    Depuis la nuit des temps, le Bon Dieu a toujours fait la part des choses. Dans chaque peuple, il fait naître des hommes et des femmes dont la mission est de prendre en main la destiné des leurs. Ces personnes qui sont généralement soutenues et portées par le groupe, gagnent le privilège d’être écoutées par leur peuple qui leur témoigne une confiance et une loyauté infaillible. Dans la plupart des cas, ces personnes portes étendards des peuples font le travail qui leur est dévolu. Elles accomplissent loyalement leur devoir de guide et de protecteur; ce à quoi chaque peuple attend de ses guides. Alors, le peuple en sort glorifié et prospère grandement.

    Mais, il arrive malheureusement que certains leaders trahissent la confiance de leur peuple pour des raisons généralement de cupidité, de folie de pouvoir, de privilège personnel ou simplement de lâcheté. Ces personnes trahissent non seulement leur peuple, mais pire encore, dénie la volonté de Dieu, à donner à chaque peuple les hommes et les femmes qu’il faut pour vivre paisiblement et prospérer. Le peuple en pâtit certes, mais Dieu, Le Tout Puissant viendra toujours à la rescousse des peuples trahis et opprimés. Et comme on le dit toujours, les hommes passent et les faits restent; personne ne restera éternellement sur terre.

    Je m’incline devant la mémoire de cette héroïne loyale envers son peuple. Le peuple de Casamance ne t’oubliera jamais.

    Merci Touré Mandiko, mes meilleurs vœux de nouvel an.

  • alinou

    Je m’incline devant cette grande,brave , remarquable , exemplaire et inoubliable héroïne de la résistance casamançaise .
    Mes respects à cette GRANDE DAME qui est encore une preuve que l’intellectualité est une chose
    Et l’intelligence une autre.
    Aline Sitoé à son temps n’était pas seulement une grande visionnaire mais aussi , humaniste,
    Sociologue, écologiste, économiste une grande politicienne qui défendait ses idées jusqu’au bout
    Par la manière la plus propre .
    L’amour qu’elle porte a son pays et pour son peuple l’ a poussé à résister sans complexe ni peur
    Contre l’opresseur comme elle l’a pue , c’est à NOUS de continuer cette lourde mais très noble héritage .
    Merci Touré et bravo pour ces sorties remarquable sur l’histoire de la Casamance et le rappel à notre Droit
    En tant qu’ humain de résister à toute forme d’opression.

    Vive la lutte de libération
    Vive le JDP
    Vive la CASAMANCE libérée

  • Awagna2000

    Grange figure emblématique de la résistance casamançaise. Elle a donné sa vie pour la liberté et l’indépendance de la Casamance. Aucune autre héroine africaine n’a autant résisté contre le colon par les moyens pacifique.
    Un meilleur héritage pour notre jeune génération. Vive la Casamance indépendante
    Bonne Année au JDP et toute la Casamance

Copyright © 2013 Tamba Networks Inc. All rights reserved.

Retour en haut de la page