Vous êtes ici: Accueil » Actualité » Sénégal: réponse des autorités contre les sanctions Israéliennes

Sénégal: réponse des autorités contre les sanctions Israéliennes

Sénégal: réponse des autorités contre les sanctions  Israéliennes

L’Etat hébreux a officiellement saisi le gouvernement du Sénégal pour lui signifier plusieurs mesures.

Ces mesures rappelées dans un communiqué du ministère sénégalais des affaires étrangères sont : le rappel en consultation de l’Ambassadeur israélien à Dakar, l’annulation de la visite prévue en Israël du Ministre des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur mais aussi l’annulation de la présentation des Lettres de créance de l’Ambassadeur du Sénégal en Israël, avec résidence au Caire et l’annulation de tous les programmes de coopération de l’Etat israélien avec le Sénégal.

Des mesures dont le gouvernement du Sénégal dit en prendre acte tout en rappelant la position officielle du Sénégal qui préside depuis 1975 le comité pour l’exercice des droits inaliénables du Peuple Palestinien et qui a constamment soutenu, conformément aux résolutions pertinentes des Nations Unies, la recherche d’une solution juste et équitable du conflit israélo-palestinien.

Une position que le gouvernement sénégalais n’entend nullement revoir malgré le coup de froid dans les relations diplomatiques avec Israël. Le Sénégal va plus loin en rappelant à Tel Aviv son attachement au développement de relations entre Etats mais seulement basées sur le dialogue, la coexistence pacifique mais aussi le respect mutuel de la souveraineté.

Epaulé par la France, le Sénégal est attendu le 15 janvier prochain à la conférence internationale sur le conflit israélo-palestinien organisée par Paris et vivement critiquée par l’Etat Hébreux

Samsidine Badji (SAM)

Commentaires (4)

  • Bakinemit

    Chers frères et soeurs compatiotes de la Verte Casamance, ne perdez pas votre temps avec les comédies de l’État sénégalais, c’est vraiment des farceurs, toute cette comédie c’est pour cacher à face du monde et l’opinion international leur grosse plaie bayante qu’il ne parvient pas à soigner, cette plaie bayante et épine aux pieds qui ne saurait se guerrir qu’en acceptant la cessession dont la Casamance réclame; il perd son temps cet état sénégalaise, car l’opinion internationale est bien informée dorénavant sur la question casamançaise et connait trés bien leurs comérages. Cela fait vraiment rire quand on voit cet état sénégalais tenter de duper l’opinon internationale.

  • Koumpo Boudodi

    Je suis persuadé que l’antisémitisme prend de l’envol au Sénégal. Avec ce genre de sortie contre Israël ce sont tous ces marabouts et leurs talibés qui applaudissent. A bas la haine contre le juif ou contre le Joola.

  • Wandialanka

    ce message ne fera aucun effet sur le peuple juif et aussi sur les peuples casamançais et gambien, aucun ne crois à ce sénégal et même les proches collaborateurs français. En conclusion, le sénégal est entrain de pisser dans le sable.

  • Zeus

     » Le Sénégal va plus loin en rappelant à Tel Aviv son attachement au développement de relations entre Etats mais seulement basées sur le dialogue, la coexistence pacifique mais aussi le respect mutuel de la souveraineté. »
    Mon oeil !!!! Quel dialogue? Quelle coexistence pacifique? Quel respect mutuel de la souveraineté? Que de mensonges étalés. Ce qui se passe entre le Sénégal et la Casamance, entre le Sénégal et la Gambie, entre le Sénégal et la Guinée Bissau, j’en passe… Qui croit encore à ce Sénégal?

Copyright © 2013 Tamba Networks Inc. All rights reserved.

Retour en haut de la page