Vous êtes ici: Accueil » Actualité » La Catalogne, une belle leçon de démocratie

La Catalogne, une belle leçon de démocratie

La Catalogne, une belle leçon de démocratie

Les dés sont jetés, les urnes ont parlé, les Catalans ont voté à 90% pour l’indépendance de leur pays. Une belle leçon de la démocratie !

La victoire est écrasante et la fête aurait été plus belle si la horde des 10.000 policiers envoyés par Mariano Rajoy n’auraient pas emporté les quelques urnes et mâté ceux qui les protègent.

La Catalogne revêt une nouvelle tunique, celle d’une République qui a sacrifié de son sang pour protéger le droit de vote et la démocratie.

Les images d’hier, tournées en boucle dans les différentes chaînes de télévision du monde entier et sur les réseaux sociaux ont bouleversé les esprits.

Le gouvernement Catalan et son président Carles Puigdemont en sont conscients et sauront gouverner le pays de manière éclairée et pacifique comme ils l’ont déjà prouvé.

Pour la première fois la Catalogne rentre dans le concert des Etats libres et indépendants.

Il s’agit maintenant de dialoguer avec l’Espagne et l’Europe pour une transition apaiser de gouvernance.

Avec quel gouvernement à Madrid serait-il judicieux de négocier ?  Certainement pas avec celui de M. Rajoy qui a pris le risque de replonger l’Espagne dans les ténèbres du franquisme.  L’utilisation des matraques et de tirs de balles en caoutchouc contre les bulletins de vote de 80% des 7,5 millions des Catalans a été une erreur de trop que les Espagnols mêmes ne tolèreront jamais.

La Catalogne de demain sera remis rapidement de ce traumatisme du 1.O (premier octobre 2017) et regarder le futur avec sérénité.

Parions qu’en tant que République démocratique, elle fera tout pour marquer sa compassion et sa disponibilité au service de ses compatriotes, prônant la paix et la réconciliation, mais surtout justice, protection et pacifisme.

Emile Tendeng

 

 

Commentaires (7)

  • Ekonkon

    Ceci est un petit pas pour la Catalogne et un grand pas pour l’humanité, ça va tout simplement dans le sens de l’histoire.
    L’Espagne ne perd pas car les deux entités vont se retrouver et travailler ensemble au sein de l’Europe, à la seule différence que les intérêts de le Catalogne seront mieux défendues par les Catalans au sein de cette Europe.
    Bientôt l’Ecosse.
    Au tour de la Casamance, elle redeviendra elle-même et rattrapera son retard par le travail, le courage et l’abnégation de ses enfants. Invicta Felix, Vive les indépendances

  • Balla Moussa

    Les uns cherchent l’indépendance et le trouvent : Kosovo, Timor, Soudan Sud, etc…
    Les autres ne trouvent pas ! Pourquoi ? Seul Dieu accorde la liberté

  • Tapha

    La contagion de l’indépendantisme en CATALOGNE a l’air de se propager en Casamance comme une trainée de poudre. Les gens savent qu’il y a des droits des peuples à s’autodéterminer et à défendre dans la rue pacifiquement s’il le faut.

  • Uliwo

    « Une belle leçon de démocratie »! L’Espagne n’a pas assimilé la démocratie. Elle y est rentrée en 1977 après le franquisme. Avec ce j’ai vu, je crois qu’elle va perdre la Catalogne et redoubler sa classe et perdre encore le pays Basque. La faute c’est la mentalité colonialiste des Espagnols depuis des siècles.

  • G.Boissy

    Je ne suis pas surpris par la Catalogne où 90% de la population ayant pris part le 1er Octobre, à un référendum se sont prononcés pour l’indépendance. Au passage, notons que les images de violences diffusées par les chaînes télévisées ont montré une répression policière qui était impensable dans un pays dit démocratique, de surcroît occidental. Le réveil des peuples opprimé est un tsunami
    Le Kurdistan est passé par un référendum ayant le même but. Le Cameroun est confronté au même problème créé par un mouvement indépendantiste dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest où les partisans de la partition ont déclaré symboliquement l’indépendance. Notons, là aussi, que le président camerounais Paul Biya, au pouvoir depuis 1982, veut briguer un nouveau mandat en 2018. Au Sahara Occidental c’est le même chapitre de l’indépendance.
    Chez nous en Casamance, le phénomène date de 1947 date de la création du Mfdc, ces dernières années, des précédents au Soudan pour ce qui est de l’Afrique, le Timor-Est en Asie et, auparavant, en Europe, dans l’ex-Yougoslavie qui a éclaté en plusieurs pays, le dernier étant le Kosovo, ainsi qu’en Tchécoslovaquie, partagé en deux : Tchéquie et Slovaquie. On dit que, bientôt, ce sera l’Ecosse qui pourrait sortir de la Grande-Bretagne par la voie du Brexit. L’idée d’indépendance est en l’air depuis très longtemps au Québec (Canada), en Corse (France) et sans doute ailleurs dans le monde. Tant que les pouvoirs seront centralisés sans partage et sans respect des identités, tant que l’on utilise les fusils ou les matraques contre les volontés de liberté alors l’indépendance est la seule solution.
    Vive la Catalogne et vive la Casamance

  • Fouladou2

    Ce 1.Octobre 2017, le Peuple Catalan était magistral, il a mis le monde entier devant ses responsabilités, en agissant d’une manière plus que responsable, avec une maturité politique dépassant tous les textes régissant le fonctionnement de ce monde gouverné par l’absurdité de la FORCE et le DÉNI d’exercer le droit le plus fondamental, à savoir le droit du vote pour choisir son propre avenir comme il le conçoit lui même sans aucune tutelle…

    Ce 1.O est un jour noir dans les annales de tous les Etats appartenant à l’ONU, ces états membres restés muets sans aucune condamnation de ce colonialisme qui ne dit pas son nom, l’état espagnol a renoué avec les pratiques du franquisme, toute honte bue, en se ridiculisant devant le monde entier. Les Nations Unies doivent se regarder dans une glace pour constater leur absurdité et cette caution ridicule accordée à un état fou et malade n’ayant que la violence et la répression comme réponse politique à la demande d’un Peuple Catalan épris de Justice et de Liberté …
    Aujourd’hui, le Peuple de Casamance doit prendre exemple sur ce Peuple magnifique pour consolider sa Lutte vers l’Indépendance,.. surtout que l’état colonial sénégalais est mille fois plus violent que l’état espagnol. ..
    Aujourd’hui, la gifle Catalane a ridiculisé tous ces états dit « démocratiques » pour leur rappeler qu’on ne peut jamais faire taire un Peuple déterminé à vivre dignement avec soi même sans être contre l’autre, on ne peut plus imposer la soumission à un Peuple décidé d’arracher sa Liberté.

  • Badibou

    un exemple de mobilisation à suivre en casamance

Copyright © 2013 Tamba Networks Inc. All rights reserved.

Retour en haut de la page