Vous êtes ici: Accueil » Actualité » Casamance: Ibou Diallo, l’un des membres fondateurs du MFDC et l’enfant de Sédhiou

Casamance: Ibou Diallo, l’un des membres fondateurs du MFDC et l’enfant de Sédhiou

Casamance: Ibou Diallo, l’un des membres fondateurs du MFDC et l’enfant de Sédhiou

Fils de Mamadou Lamine et de Mariama Diallo, Ibrahima Diallo connu sous le nom de Ibou Diallo est né en 1915 à SEDHIOU. Apres de brillantes études à l’école normale William Ponty d’où il est sorti majeur de sa promotion, Ibou Diallo devient instituteur. Il a servi d’abord dans le Blouf à Bessir, village d’Arfang Bessire Sonko et à Thiobon en 1933.

En 1935, il retrouve Sédhiou sa terre natale pour être Directeur de l’école Plateau, actuel école Elhadji Dembo Coly, jusqu’en 1952. L’homme politique et l’ami de Senghor a représenté le Sénégal au sénat français au Palais Bourbon en 1945.

A l’issue de la deuxième guerre mondiale, il rejoint le Bloc Démocratique Sénégalais (BDS) et fonde parallèlement le Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC) en compagnies d’Emile Badiane de Bignona et Victor Diatta d’ Oussouye, le 4 mars 1947 à Sédhiou.

Ils ont créé le MFDC afin de réagir contre l’indifférence des notables du parti SFIO essentiellement Saint Louisiens et dakarois à l’égard des problèmes de la Casamance enclavée par la Gambie britannique et la Guinée portugaise. Certains d’entre eux évoquer l’idée de l’indépendance de la Casamance.

Ainsi, le petit fils de Samba Aissata Diallo est devenu en 1952 le premier Président de l’assemblée de la Casamance puis premier député maire de Sédhiou. En 1961, Ibou Diallo est nommé Ministre délégué auprès du Président de la République et ensuite Ministre de la santé et des affaires sociales jusqu’en 1962 date de l’arrestation de son ami et compagnon politique Mamadou Dia pour tentative de coup d’état. Il sera remplacé par Dembo Coly, lui aussi un fils de terroir au Ministère de la santé et des affaire sociales.

Cette nomination de Dembo Coly va créer un sentiment de fierté et de mécontentement dans les différentes tendances politiques de l’époque au sein UPS (Union Progressiste Sénégalais) à Sédhiou. Les conséquences de cette crise politique de Décembre 1962 ne s’arrêtent pas là.

Elles vont aussi affecter le parti du premier Président de la république à Sédhiou en conduisant Dembo Coly à la tête de la coordination du parti dans ladite localité. En 1963 Ibou Diallo le, « Lion du Pakao » retourne dans l’enseignement jusqu’en 1967 date à laquelle il se lance de nouveau dans l’arène politique.

Ce premier député maire et le premier à goudronner les artères principales de la commune appelées la cravate .IL a aussi doté Sédhiou d’un r un groupe électrogène. C’est 1971 que ce premier maire va rendre l’âme à Dakar.

Il est inhumé le lendemain à Sédhiou dans son domicile. Ibou Diallo, premier député maire de Sédhiou, premier président de l’assemblée de la Casamance, Ministre de la santé, premier coordinateur de UPS est pour certains, enterré avec son histoire et la nouvelle génération se demande toujours qui est cet homme emblématique.

Abouké Sagna

Commentaires (7)

  • Tapha

    LA FILLE D’IBOU DIALLO EST MARIEE AU FEU SOUNTOU BADJI. CE DERNIER AVEZ RECU SELON MON ONCLE ANCIEN MEMBRE DU MFDC DES DOCUMENTS SUR LA CASAMANCE. EST-CE LE JP OU DES LECTEURS PEUVENT M’ECLAIRER? SOUNTOU BADJI D’AILLEURS AURAIT UTILISE CES DOCUMENTS POUR CREER UNE REPUBLIQUE ISLAMIQUE EN CASAMANCE????

  • Essamaye Bignona

    Au vue de l’évolution dramatique ou pas des évènements en CASAMANCE, je me dis que nous les enfants filles et les fils de la Casamance finiront par achever le travail de nos ancêtres. C’EST LE DEVOIR DE NOUS TOUS

  • Nianthio

    Tous les régimes successifs au Sénégal qui brillent par leur incapacité à gérer la crise en Casamance évoquent « le développement » que personne n’a vu depuis mon grand-père sauf eux. Je ferai remarquer que les media sénégalais, entre autres, tentent d’étouffer notre vraie histoire et n’en parlent que sommairement comme s’il s’agissait d’un fait divers. La meilleure façon de régler un problème, c’est de s’attaquer à sa source et non de taper à côté, auquel cas, toute solution serait inefficace. S’il le Sénégal voulait réellement dialoguer, il devrait remettre en cause son style de gestion et ses lois iniques en Casamance. Sinon, point de salut, il passera à la trappe comme les autres dictateurs. C’est seulement une question de temps pour qu’enfin voir la Casamance libre et indépendante.

  • Bapoulo

    Un pays et un peuple livrés poings liés aux sénégalais et aux colonialistes doivent être protégés. Et Ibou Diallo a rempli cette tâche à moitié seulement. Tout mon respect.
    Il fallait avoir le courage de parler ouvertement à la population et expliquer le comment et le pourquoi se mettre avec le BDS. C’est Diamacoune Senghor, un homme d’église qui a brisé le silence et réveillé les Casamançais qui dorment.

  • alinou

    Voilà un de nos honorables et dignes Héros de la CASAMANCE fondateurs du MFDC.
    Bravo Abouké pour nous avoir relaté avec compétence la biographie de ce remarquable fils de la CASAMANCE « LION DU PAKAO ».
    Respect et fierté pour ce GRAND MONSIEUR IBOU DIALLO .
    Voilà un des hommes qui se sont vraiment souciés de la CASAMANCE et son PEUPLE et RIEN
    que le PAYS en premier et non EUX et des Histoires de POSITIONNEMENT.
    Oui Balla Moussa , je regrette aussi IBOU DIALLO comme tant d´autres parmi nous le font sûrement. Une grande perte pour le pays.
    Merci Mr. Sané pour la précision et Information complémentaire sur cet article d´Abouké Sagna déjá très informatif.
    Très salutaire de voir les anciens lire le JDP et apporter leurs riches contributions qui servent à la jeunesse qui est l´avenire d´un pays.
    NB: A droite de la page vous trouverez des documentations et informations nécessaires sur l´hisroire.de la CASAMANCE …, cliquez « Archives » en Dessous de VIdéo, »Liens » ou encore « Downloads » très informatif.

    Vive la lutte dans l´unité pour une CASAMANCE enfin LIBRE.
    Bravo Abouké , vive le JDP
    VIVE la CASAMANCE ´LIBRE

  • nksaneparis

    Je viens pour apporter une correction sur Ibou Diallo:

    Le MFDC est fondé le 04 mars 1947 à Sédhiou, il est donc antérieur au BDS,qui est né le 27 octobre 1948 à Dakar, fondé par Léopold Sédar Senghor .bien sûr.

    Ibou Diallo est donc venu du MFDC au BDS à la suite d’un accord politique entre le MFDC et le BDS en 1950..

    Son mandat de Sénateur au Plais Bourbon, c’est en tant que Sénateur du territoire de la Casamance.

    C’est une déformation de l’histoire coloniale de dire Sénateur du Sénégal car en 1945 l’Etat du Sénégal n’existait pas.

    Voilà la correction que j’apporte sur l’article publié dans votre journal hier sur Ibou Diallo, Je reste en votre disposition pour d’autres détails à y apporter si cela est nécessaire.

    Cordialement à vous .Nkrumah SANE.

  • Balla Moussa

    Je regrette vraiment ce fils digne du Pakao et de la Casamance. Hommage à nos valeureux ancêtres.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté en pour poster un commentaire.

Copyright © 2013 Tamba Networks Inc. All rights reserved.

Retour en haut de la page